Slow Motion Tape - Rap Français (Free Download)

by Fratello Beatz

/
  • Streaming + Download

     

1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.

about

Ce projet contient quelques-uns des tracks emblématiques produits par Fratello Beatz ( Mr Tee Bow & Vincenzo Terranova) entre 2003-2007 ralentis & remixés. Evidemment on peut y voir un hommage à la scène de Houston en particulier dj Screw (S.U.C), un clin d'oeil à ASAP Mob qui ont participé à remettre au gout du jour le chopped & screwed et bien d'autres productions actuelles bien codéinées ... "Nous avons toujours appréciés les sons lents ou pitchés à moins 10 bpm, souvent cela ajoute de la lourdeur et de la profondeur à l'ambiance du track, les textes sont également plus fluides et mis en valeur".
Cette Tape est aussi un moyen de refaire découvrir des collaborations tirées d'album ou maxi d'artistes français tel que Rachid Wallas, Mysa, Kohndo, FatFlowStaff, Réel Carter, Enrique Mendoza, Ripklaw ... Il y a aussi Lexa Large qui s'invite avec un inédit et un remix. D'autres collaborations avec ce dernier sont à prévoir.
Bonne écoute.

credits

released October 13, 2013

Rachid Wallas, Enrique Mendoza, Lexa Large, Mysa, Ripklaw, Fat Flow Staff, Kohndo, Enz.
Produit par Fratello Beatz

tags

license

all rights reserved
Track Name: Boulevard des rêves brisés (screwed) - Mysa
BoulevardAnnotate des rêves brisés

[Couplet 1]
Là où j’habite tu passes si vite du rêve de gamin aux galères des grands
Les nerfs à cran, si tu craques tu passes au JT derrière l’écran
Très peu d’espoir alors on squatte les squares
On s’laisse croire à une vie meilleure
Entube tous les monnayeurs et les mauvais payeurs
Si t’as le vice, nous on a le tournevis
Partage le blé en famille et n'laisse jamais un sou pour le fisc
Mode de vie dramatique, fait pas face à ma clique, c’est maladif
Ouais rien qu’des fanatiques, des armes automatiques
Si t’as des griefs, réfléchis avant d’le dire
C’est la première règle quand tu grandis dans un stand de tir
Ici on scande le pire, tous prêts à fumer l’Elysée
Quand on t’apprend d’la merde, t’as même envie d’brûler les lycées
On nous a pas à la bonne, et tu vois pas le ras-le-bol ?
L’évasion d’nos parents c’est un téléviseur, une parabole
Faudrait qu’on s’barre en fuite, pourquoi ça part en cuite
Le samedi soir dans le hall, dans la merde on est au moins 48
C’qui porte la poisse c’est de passer sous l’échelle sociale
On s’tue, on s’tire dessus, et les gosses dans leur berceau chialent
Ce soir le panier à salades est encore rempli de frisés
J’habite un endroit peu prisé, boulevard des rêves brisés

[Refrain]
J’y ai forgé mon état d’esprit et cette avenue c’est ma vie
T’aurais voulu qu’j’y crève? j’en ai rien à foutre de ton avis
J’réside boulevard des rêves brisés
C’est pour tous les p’tits gamins bronzés
Qui grandissent sur la route, mes frères frisés
J’y ai laissé du sang sur le pavé
La vertu côtoie les dépravés
Les marques d'la vie sur les visages sont gravés
Lève ta main si t’es la risée d’ta ville, des résidences aux murs grisés
C’est triste et c’est le boulevard des rêves brisés

[Couplet 2]
Suis-moi là où les lames de rasoirs t’envoient sagement t’rassoir
Là où on t’change en passoire
Et où les gens peuvent pas se voir
Plus on est de fous, plus on t’pille, plus on t’chie d’ssus
Pour s’défendre il y a des armes de guerres, rien à foutre du jiu-jitsu
On est high-tech comme Fujitsu
T’as parlé? On l’a vite su
Résultat sur ton crâne il y avait le fusil d’ssus
Alors oublie les histoires et si t’es chaud désiste-toi
Déguise-toi si t’as parlé aux dés-kis
T’y verras qu’du feu, dans ma vie j’ai vu qu’du béton
Les seules plages que j’connais c’est celle de mon CD et du ghetto
Tu sais la vie est simplement c’que tu fais pour des billets
Ca s’shoote derrière un mur et la BAC s’fait dépouiller
Nous on lit pas l’avenir mais on peut lire le passé sur les visages
La simple présence de kondés peut faire tache dans notre paysage
Dis qu’avec toi les grands s’passent les dos d’âne les plus hauts d’Europe
Maîtrise bien ton regard, pour pas qu’ton fion ait XXXXX
Regarde ici c’est le rap, la jeunesse n’écoute plus trop de rock
Et n’importe qui peut te quitter, ouais sache que les putes rôdent dehors
La rue n’est qu’un mirage, s’en sortir est un miracle
Tous prisonniers du rêve occidental comme en Irak

[Refrain]

[Couplet 3]
Survivre est un art si tu connais pas trop Metz
T’apprendras rapidement qu’ici l’lendemain n’est pas une promesse
Capitale des drogues, ça bicrave l’homicide involontaire
J’suis l’reporter d’la rue, reste à l’écoute quand j’signe un commentaire
Ça parle et tire dans ton dos, équipe-toi d’un rétroviseur
Les stups prennent de la coke et corrompus sont les proviseurs
Ça va pas ? déstresse ! on est équipés et roule en express
Premier avertissement on t’allume a la fusée d’détresse
Comme les baveux, le corps chargé, sous héro ou LSD
Rien qu’en serrant leur main tu risques de pécho une MST
J’sais d’quoi j’parle
Certains m’ont dit : « les putes, on les charme »
Et combien de corps inanimés chaque année r’trouvés dans les décharges?
Ou sont passées les armes du bloc de l’Est ?
Demande aux ressortissants dans les foyers qui ont fourni les blocs de Metz
Ici il y a trop peu d’mecs sains
Tu repars avec un carton d’Subutex quand t’allonges 20 euros au médecin
Regarde la France, similaire à une émission de télé-réalité
Préfère les dep au rebeu et ça chante Johnny Hallyday
Ce monde à l’envers ressemble à une descente à l'enfer
On marche sur le fil de la vie avec des sandales en fer
Ça passe ou ca casse, et si tu jacasses, oublie tes sarcasmes
On t’fracasse comme une carcasse, t’envoie dans le mur à la Jackass
C’est la VRP qui frappe à ta porte
Sous-estime pas notre arrivée dans l’biz et tout c'que c'putain d'fracas t'apporte
Mate, j’ai la dalle et crève le gent-ar dicave, ma vie r’ssemble à rien
J’ai pas d’taf, aucun revenu, j'ai la dalle comme un somalien
Tous capable de tout, donc du pire
Méprisé, viens pas m’les briser
J’habite un endroit peu prisé, boulevard des rêves brisés

[Refrain]